PAO-1 au M-Museum Leuven (2013-14)

vernissage foto SD aLe 3 novembre 2013, l’exposition DINGES a ouvert ses portes au M-Museum de Leuven. 115 personnes d’horizons divers ont participé à ce projet, le plus jeune participant étant âgé de 6 ans et le plus vieux de 77 ans. Finalement, une vingtaine de participants se sont occupés de la réalisation de l’exposition – présentation, médiation et communication. Les participants trouvaient important que le public garderait la possibilité de regarder et associer librement. C’est pourquoi qu’ils se sont mis en quête d’un concept d’exposition qui offrait au public la possibilité de générer autant que possible des significations individuelles par l’expérience directe de l’art. L’œuvre d’art en tant qu’objet et donc toute forme d’expression de l’œuvre d’art (forme, apparence et substance) étaient le point de départ de l’exposition. Le nom choisi : DINGES (TRUCS/STUFF).

L’exposition DINGES s’est tenue du 3 novembre 2013 au 16 février 2014. opbouw 02.11.2013 foto CVN a Un grand mur en bois a été construit dans la salle délimitant un espace intérieur – pour les spectateurs – et un espace extérieur – pour les œuvres d’art. Dans le mur, des trous permettaient aux spectateurs de regarder les œuvres. De cette manière, les participants voulaient attirer l’attention sur (l’aspect concret de) l’art. opbouw 01.11.2013 foto CVN bEn même temps, ils ont développé un grand nombre d’instruments interactifs variés pour encourager l’interprétation et l’expérience des œuvres d’art: des textes, des choses à toucher, des missions, des commentaires (notamment d’enfants) et de la musique sur les audioguides, de la littérature de référence, une maquette de la salle vernissage foto SD cdans laquelle les visiteurs eux-mêmes pouvaient réaliser une exposition, etc. Durant l’exposition, les participants ont organisé une journée de discussion (DINGES-dag) et une publication a été éditée.

Il est ressorti de l’enquête que la quantité et diversité des instruments interactifs ont été considérées par les visiteurs comme une grande valeur ajoutée. Les différents niveaux d’information et la présence de ‘pouvoir faire des choses’ en même temps que ‘pouvoir lire des choses’ ont été très appréciés. Le fait de situer l’interaction au cœur de l’exposition a été ressentie de manière positive par les visiteurs. Les réactions quant au mur étaient mitigées : le visiteur de musée traditionnel le trouvait trop contraignant, tandis qu’un public moins familier confiait que la présentation l’avait stimulé à observer mieux et plus longtemps, ce qui a été très apprécié. L’exposition a mis en évidence qu’une salle d’exposition en ‘white cube’ parle davantage à un public chevronné, mais ne stimule pas le public moins rompu à l’interprétation. Depuis ce projet, le M-Museum Leuven poursuit à expérimenter des manières de donner un rôle plus important au public dans ses activités.

Les participants ont réalisé deux vidéos : la première faisait partie de l’exposition et servait à présenter le projet, et la seconde servait à promouvoir le DINGES-dag.

Les parcours PAO sont systématiquement étudiés de manière scientifique pour améliorer l’accompagnement des projets participatifs, mais aussi pour optimiser l’expérience du public par rapport aux institutions artistiques. Lire le rapport sur PAO-1 (néerlandais)
logobannerpaz1-kopie%cc%88ren

Publicités